Chapitre 34

Megumi longea les murs extérieurs en marchant sur la pointe des pieds et ne reprit sa respiration que lorsqu'elle fut de retour dans sa chambre. Elle avait eu de la chance. Elle n'avait croisé personne. La jeune femme s'adossa contre la porte et soupira profondément en appuyant la main contre sa poitrine. Quelle nuit... Les derniers événements avaient été particulièrement difficiles à gérer pour elle. Elle avait eu beaucoup de mal à réaliser la situation et à l'accepter. Elle avait eu l'impression de s'être perdue dans une brume infinie, où le temps s'était figé. Et étrangement, elle n'avait eu un déclic qu'après s'être laissée aller dans les bras d'Hayate... À l'instant où elle avait atteint le point culminant de la jouissance, quelque chose s'était débloqué en elle, provoquant une rivière de larmes. Elle avait passé au moins une heure à pleurer la mort de son ancien patron, le crime qu'elle avait commis et la perte d'Eisuke ... Elle se sentait à présent à la fois vide et pleine. Une bien étrange sensation... Son mal-être avait été si intense et lourd à porter qu'elle avait l'impression d'avoir perdu au moins dix kilos.

Vous souhaitez en lire plus ?

Abonnez-vous à www.laplumeaurora.com pour continuer à lire ce post exclusif.

S'abonner
31 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout